L'/Die Œcoféminothek - rêvons ensemble !

« Les mots font de la magie. Ils changent le tissu du monde. Si une chose est dite, elle est déjà en train de contaminer le réel, ou du moins les esprits. »

Collectif écoféministe québécois « Faire partie du monde »


L’Œcoféminothek, c'est un cercle franco-allemand de lectures et visions écoféministes,

où résonne en son cœur le « Œ » de sœurs. C’est un rêve de rencontres littéraires optimistes entre deux pays, c’est un cercle entre femmes et hommes de différentes cultures, curieu.x.ses de découvrir comment un mouvement, l’écoféminisme, dessine des perspectives inspirantes face au changement climatique et au bouleversement sociétal qui en découle. Nous sommes beaucoup à chercher des ressources qui nous permettent d’agir avec espoir. Grâce au pouvoir des mots, des livres, des histoires et visions, nous sommes convaincues que nous pouvons ensemble nous retrouver, échanger, et projeter un monde meilleur, aspirer à une profonde transformation collective qui nous permettrait de mieux vivre demain.

Les différents mouvements écoféministes de part le monde sont aussi riches que variés. Cette diversité foisonnante se retrouve dans la multitude d’ouvrages littéraires, manifestes, poèmes, récits de Science Fictions et écrits universitaires qui ont été produits, pas toujours traduits, et encore moins partagés à une échelle franco-allemande.

Pourtant, si l’on remonte aux années 70, nous avons d’un côté une Française connue pour avoir été parmi les premières à établir le terme historique « d’écoféminisme », Françoise d’Eaubonne, et de l’autre côté du Rhin l’Allemande Maria Mies, sociologue et penseuse internationale notoire qui a profondément analysé les intersections du patriarcat, de la pauvreté et de l’environnement à l’échelle locale et mondiale. Deux femmes d’une même époque, aux écrits visionnaires, que l’histoire a pourtant eu tendance à négliger. Et ce ne sont pas les seules.

Les thèmes sur lesquels se sont penchés les écoféministes sont cruellement d’actualité : la société civile et les institutions politiques reconnaissent aussi bien l’urgence climatique que la nécessité d’œuvrer pour plus d’équité femmes/hommes, et appellent à se mobiliser autour d’initiatives citoyennes... L’écologie et le féminisme portent des valeurs communes, comme la sortie de systèmes d’exploitation et de domination, la défense du vivant, c’est le cœur des pensées écoféministes.

Qui en France connait l’histoire de la pionnière féministe et écologiste Petra Kelly ? Pourquoi l’histoire des féministes de l’ex RDA est-elle si peu relayée ? Qui en Allemagne a entendu parler des actions du collectif des Bombes atomiques ? Autant d’actions citoyennes qui peuvent en inspirer d’autres ! Autant de sources littéraires qu’il est temps de partager ! Ne laissons pas ce précieux héritage culturel disparaître.


Avec l’Œcoféminothek, nous voulons voyager ensemble dans ce cœur vibrant et jaillissant des visions, littératures et histoires écoféministes, et sommes convaincues que nous pourrons créer un terreau fertile à de nouvelles idées et initiatives entre les personnes de notre cercle pour « changer le tissu du monde ».




Pour rejoindre notre cercle : Groupe Facebook Oecoféminothek

https://www.facebook.com/groups/1074189596346707


Nous nous retrouvons tous les 2 mois pour des événements hybrides, depuis Berlin et Online, et des invité.es.




0 Kommentare

Aktuelle Beiträge

Alle ansehen